Les premiers indicatifs ont été délivrés en septembre 1921. Ce furent les F8 à deux lettres dans le suffixe, autorisation pour 6 mois renouvelable,

ces indicatifs ont été redistribués jusqu’en 1950.

Devant l’essor du nombre de radioamateurs, les lettres en F8 n’étant plus disponibles, on a utilisé le préfixe F3 en 1933.

Après la Deuxième Guerre mondiale on a commencé à délivrer des indicatifs en F9.

Les militaires alliés étrangers ont été autorisés en France sous le préfixe F7 jusqu’en 1958.

Les F2 datent de 1950 à 1964.

Puis une nouvelle classe de licence ayant été créée uniquement pour les VHF, ce fut les indicatifs F1 avec deux lettres de 1961 à 1967.

Puis c’est le tour des F5 en 1964. Les radioamateurs étrangers ou français temporairement sur le sol métropolitain recevaient un indicatif F0 à deux lettres.

A partir de 1965 les indicatifs délivrés vont comporter trois lettres et l’attribution va changer ainsi les F0 ne seront plus des licences temporaires.

Les F6 auront alors trois lettres, comme plus tard les F4 et F8.