Le 25 janvier 1946 est publiée une circulaire gouvernementale, autorisant l’émission d’amateur en métropole, et dans les trois départements d’Algérie, sur les seules bandes 20, 10 et 5 mètres. Les bandes 40 et 80 mètres sont interdites !

Compte-tenu du grand nombre de matériels militaires alliés qui est disponible en France sur ces fréquences, les stations « noires » vont fleurir sur ces bandes.

Le Réseau des Emetteurs Français ne publia jamais les informations sur ces indicatifs auto-octroyés, et c’est dans la revue Le Haut Parleur, du 1er mars 1946, que j’ai pu retrouver mention de ces indicatifs. (F2VX – Gérard Debelle).

A partir de juin 1946, la revue Le Haut Parleur cesse de mentionner les indicatifs « noirs », suite à intervention des autorités. De nombreux amateurs sont traduits en justice et condamnés.

Qui peut nous aider à identifier les opérateurs de ces stations de 1945/1946 ? (F2VX – octobre 2012)

F2RCB

F3BAM

F3CBC

F3NOR

F3RBA

F3RTB

F3TDA

F3TOA

F3VUR

F8AAB

F8ABC

F8AEG

F8AGC

F8AKL

F8ALZ

F8ARC

F8ASB

F8ATZ

F8AUC

F8AVC

F8AZC

F8BAC

F8BBA

F8BCA

F8BCC

F8BCT

F8BFA

F8BFO

F8BOF

F8BOS

F8BOT

F8BRC

F8BRT

F8BSO

F8BUL

F8BVR

F8CBA

F8CEB

F8CHA

F8CKC

F8CUM

F8CWX

F8CZX

F8DBA

F8DMI

F8DOT

F8EFT

F8EIF

F8GDC

F8HRE

F8JAT

F8LAF

F8LAS

F8LGL

F8MAR

F8MKS

F8NAR

F8NKF

F8POM

F8PUL

F8QRS

F8QSO

F8RAF

F8RBA

F8RBM

F8RCA

F8RCB

F8RCK

F8RFT

F8RGM

F8RIC

F8RKI

F8RKJ

F8RXC

F8TOM

F8TON

F8VCA
F8VRM
F8WAI
F8ZAB

FA8B (redeviendra FA9ED)

FE8PBA